Recrutement
    Nous contacter

    L’adoption de Yoplait par Sodiaal : l'actu conso du 03/12/2021

    3 décembre 2021

    Voici les sujets au programme de ce numéro : L’Occitane en Provence en tête de ses engagements. Fin de procédure d’adoption de Yoplait par Sodiaal. La fraiche découpe la priorité de Fresh Del Monte France. Un petit déjeuner Funky Veggie. Pour finir, Les chiffres avec LSA : ralentissement sur le bricolage, vrai ou faux ? DPH en recul sur octobre, est-ce aussi une question de point de vue ?

    La Up’Date News est réalisée par We UpSales Channel, avec le soutien d’Upsell, le récapitulatif de l’actualité de la semaine, autour des sujets de la distribution, de la relation client ou du field advocacy. Nous traitons des tendances, des derniers chiffres et nouveautés.

     

     

    L’Occitane en Provence en tête de ses engagements.

    La Fondation Ellen MacArthur a publié son rapport d’étape 2021 portant sur l’Engagement Mondial de la Nouvelle Économie des Plastiques. Dans ce cadre, l’Occitane en Provence ressort parmi les marques les plus engagées et leader dans le secteur des cosmétiques.

    « Cette distinction a beaucoup de valeur pour nous. Elle confirme le bien-fondé des stratégies et des actions mises en place en matière de gestion des plastiques et, simultanément, nous encourage à faire encore mieux », commente David Bayard, Directeur R&D Packaging.

    « Cultivateur de changements », le leitmotiv de l’entreprise à chaque maillon de sa chaine guide ses actions de la conception à la production des emballages.

    Ainsi, entre 2018 et 2025, la marque vise à atteindre une part globale de 40 % de plastique recyclé dans tout ce qu’elle produit.

    La marque s’est aussi fixée un ambitieux objectif d’une règle des 3 x 100 % à l’horizon 2025 :

    • 100 % de flacons en plastique issus de matériaux recyclés
    • 100 % d’emballages en plastique recyclables, réutilisables ou compostables
    • 100 % de ses boutiques en propre proposant un service de recyclage.

    L’Occitane en Provence répond à l’appel de la fondation Ellen MacArthur, en juin 2021, à la responsabilité des producteurs rejoignant ainsi plus de 150 acteurs liés au secteur des emballages.

    Cette initiative implique entre autres la mise en œuvre de systèmes de collecte obligatoires dans l’objectif d’assurer le tri et le recyclage des emballages dans un contexte d’économie circulaire. Retrouvez la totalité du dossier sur le site d’Industrie Cosmétique.

    Fin de procédure d’adoption de Yoplait par Sodiaal

    Le 29 novembre marque la dernière étape dans cette procédure pour Yoplait. La marque bascule ainsi de General Mills à Sodiaal après la validation en octobre des autorités de la concurrence.

    Ainsi, les 1 250 salariés de Yoplait, sur les sites de production français, le centre de R&D de Vienne, les plateformes logistiques et les équipes localisées en Grande-Bretagne et en Irlande vont être accueillis chez Sodiaal.

    Avec cette reprise de Yoplait, la coopérative Sodiaal intègre le top 10 des entreprises agro-alimentaires à marques en France, tous circuits confondus, et pilotera les ventes de Yoplait en Europe pour un chiffre d’affaires annuel de 660 millions d’euros et la gestion de 40 franchisés dans le monde. General Mills conserve l’activité Canada et l’exploitation nord-américaine sous licence.

    LSA dévoile qu’Yves Legros, actuel directeur général de Candia, prendra la direction générale de Yoplait, avec pour mission de dynamiser la marque.

    « Yoplait revient (...) à ses fondateurs et nos 17 700 éleveurs coopérateurs de Sodiaal sont fiers d’accueillir ses équipes. Cette nouvelle étape permet de rassembler nos outils de transformation et de conforter notre stratégie de développement dans les produits de grande consommation », conclue Damien Lacombe, président de Sodiaal.

    La fraiche découpe la priorité de Fresh Del Monte France

    Avec un chiffre d’affaires de 75 M€, réalisé principalement sur l’activité des fruits frais, liquides et surgelés, la filiale française de Fresh Del Monte nourrit de grandes ambitions pour le marché de la fraiche découpe et le développement de sa marque auprès du grand public.

    Fresh Del Monte, producteur mondial de fruits et légumes frais et conserve basée à Miami, affiche un chiffre d’affaires global de 4 Mds €. Sa branche française contribue à 25 % du chiffre global de l’Europe du Sud. Marché important pour l’entreprise, Fresh Del Monte fixe, d’ici à 5 ans, un objectif de chiffre d’affaires à 165 M€.

    De fait, la filiale française accentue sa stratégie B To C et accélérer sur la fraiche découpe. Ce marché représente selon les données du panéliste IRI 150 M€ et Fresh Del Monte possède déjà 6 M€, soit la seconde place derrière Florette.

    « D’ici les trois prochaines années, nous avons pour ambition de multiplier par trois l’activité », annonce Eric Hellot, dirigeant de la filiale française.

    L’entreprise quitte Rungis pour la région Nantaise et développe sa propre ligne de production au sein de l’usine Frais Emincés. D’ici début 2022, elle compte mettre une dizaine de nouvelles références de légumes fraichement découpés sur le marché. « Les distributeurs se montrent très à l’écoute de nos propositions », assure Eric Hellot. Del Monte a déjà signé un partenariat avec Carrefour et enregistre auprès du distributeur une croissance de 30 % de ses ventes.

    Un petit déjeuner Funky Veggie

    L’offre de Funky Veggie grossit avec l’arrivée de trois références. Après s’être fait connaitre avec son snack, à base de dattes, signé La Boule en 2016, remplacé par « Cœur de boule » deux ans plus tard, la start-up s’est lancée à l’assaut du petit-déjeuner.

    Elle a fait une entrée remarquée avec sa pâte à tartiner « Ouf ! » à base de purée de haricots rouges l’an dernier. La marque innove aujourd’hui sur une offre moins segmentante et plus quotidienne composée de trois granolas : chocolat, cacahuète et noisette.

    Fidèle à son ADN, Funky Veggie signe des recettes véganes, sans huiles, sans sucres raffinés, bio et notées A ou B au Nutriscore. Le Magazine LINÉAIRE précise que la marque profite de ce lancement pour présenter sa nouvelle identité visuelle avant de l’intégrer au reste de la gamme en 2022.

    En bref, les chiffres avec LSA.

    Ralentissement sur le bricolage, vrai ou faux ?

    Selon la Fédération des magasins de bricolage (FMB), les ventes du secteur s'affichent en baisse en octobre. Mais comparé à 2019, elles restent en hausse de 14% en valeur.

    L'indice de conjoncture établi par la FMB pour le mois d'octobre révèle une baisse des ventes des grandes surfaces de bricolage : -8,95% en valeur et -10,29% en volume par rapport à 2020.

    Mais justement, en octobre 2020, à la veille d'un mois de confinement, les consommateurs s'étaient rués dans les magasins. Du coup, ramené à 2019, les ventes de bricolage restent bel et bien en augmentation (+14%).

    DPH en recul sur octobre, est-ce aussi une question de point de vue ?

    Selon le baromètre Iri réalisé en exclusivité pour LSA, les ventes d'hygiène-beauté dans les grandes surfaces alimentaires (GSA) ont reculé en octobre 2021 ont reculé de 9% en valeur et de 11% en volume par rapport à la même période l'an passé. A part les produits solaires, dont les ventes ont bondi de 71,2% en valeur, toutes les catégories sont en recul par rapport à la même période l'an passé.

    En revanche, lorsque l'on compare à la période avant pandémie, les ventes ont un niveau proche de celles réalisées en octobre 2019.

    Résultats à retrouver sur LSA


    ========

    Abonnez-vous à la chaîne et au podcast de We Up Sales pour ne manquer aucune actualité.

    ========

    Actualités, Podcast

    blog-iiner

    CONTACTEZ NOUS

    Soumettez-nous vos questions !

    Nous contacter

    Dans la même thématique

    Upsell, meilleure force de vente externalisée selon les magazines al1 et  al2