Recrutement
    Nous contacter

    Lego, la pierre philosophale qui transforme les briques en or : l'actu conso du 01/10/2021

    1 octobre 2021

    5 sujets au programme de ce numéro : Maître Jacques le boucher inspiré.
    Transformer les brique en or, la pierre philosophale de Lego. Adoption des poches pour William Saurin. Rayons produits laitiers et alcool les belle surprises des Trophée LSA pour Savencia et Bacardi Martini. Pour finir, retour de la semaine du 13 septembre avec IRI et LSA.

    La Up’Date News est réalisée par We UpSales Channel, avec le soutien d’Upsell, le récapitulatif de l’actualité de la semaine, autour des sujets de la distribution, de la relation client ou du field advocacy. Nous traitons des tendances, des derniers chiffres et nouveautés.

     

     

    Maître Jacques le boucher inspiré.

    Maître Jacques, marque de la coopérative Agrial, lance plusieurs nouveautés.

    En rayon traditionnel, nous retrouvons un rôti de porc assemblé à la fourme d’Ambert et au cantal AOP. Une alternance gourmande, riche en goût et étonnante. Au côté de ce mille-feuille, ce sont deux fondants de poulet décliné avec un cœur fromage chorizo ou sauce crème aux lardons.

    La coopérative ne s’arrête pas puisque le libre-service s’enrichit de trois barquettes, adaptées au four, de rôtis de porc farcis : comté-oignons-moutarde, butternut-oignons et enfin, choux vert et pomme de terre. Maître Jaques, très inspiré, nous proposera pour finir une déclinaison de paupiettes ; poulet façon tajine, porc façon orloff et enfin lapin moutarde à l’ancienne.

    Côté gourmandise, une nouvelle recette de ses « croq’gaufres » : reblochon & oignon rouge.
    Maître Jacques, très prolixe pour ce début d’automne, cherche à nous mettre l’eau à la bouche.

    Transformer les brique en or, la pierre philosophale de Lego

    Crise sanitaire, confinement, enfants à la maison, mais pas uniquement, Lego enregistre une croissance record affichant 21 % de hausse des ventes. La croissance ne semble toujours pas s’arrêter et les résultats du premier semestre viennent d’être communiqués.

    Pour le groupe danois, les ventes aux consommateurs affichent un bond inédit de 36 % tandis que son chiffre d’affaires a augmenté de 46 % pour atteindre environ 3 milliards d’euros sur les six premiers mois. Lego pourrait atteindre les 6 milliards euros en fin d’année contre les 5,88 milliards l’an dernier.
    Cette réussite s’appuie aussi bien sur le succès de ses traditionnelles briques, des licences exploitées, mais aussi d’innovations alliant, par exemple, le jeu physique et jeu vidéo.

    La marque continue de recruter les plus jeunes, tout en entretenant une relation étroite avec des adultes nostalgiques ou collectionneurs, en s’appuyant sur des versions plus adaptées à cette cible.

    Pour ce Noël, Lego ajoute une nouvelle fonctionnalité à ses gammes : la vitesse. Lancée sous sa marque City, Lego Stuntz propose un mix entre construction de circuits et mini-véhicules à rétrofriction.

    « L’an dernier, nous avons vendu plus de 100 000 exemplaires de notre starter-pack Lego Super Mario, pourtant sorti seulement en août », rappelle ainsi Camille Thorneycroft, Directrice Marketing de Lego.

    Que nous réservera la marque pour ses 90 ans l’année prochaine ?

    Adoption des poches pour William Saurin.

    La marque William Saurin s’écarte des traditionnelles boites de conserve et barquettes micro-ondables pour proposer ses nouvelles recettes. La marque adopte les sachets déjà connus pour les riz ou pâtes cuisinés.

    Sa gamme « Bon pour nous » bénéficie d’un Nutri-Score A ou B et propose 6 recettes.
    Poulet, chorizo ou bœuf seront accompagnés de riz, blé, quinoa ou lentilles. La viande est d’origine française et les plats sans colorants et arômes artificiels.

    Nous découvrirons les campagnes dès le mois de novembre.

    Rayons produits laitiers et alcool les belle surprises des Trophée LSA (avec Savencia et Bacardi Martini)

    Un palmarès passionnant au cours de cette journée dédiée aux Forces de Vente qui est organisée sous la houlette de LSA et d’Yves Puget. De grands habitués au podium ont été récompensés pour leurs actions toujours aussi impressionnantes. Toutefois, cette édition a réservé son lot de surprises parmi lesquelles deux belles marques reconnues face à des habitués, lors de ces Trophées LSA.

    Au sein de ces plus de 40 récompenses distribuées, Savencia dans le domaine des produits frais laitiers et Bacardi-Martini pour ses marques, emblématiques ou confidentielles, recevaient chacun deux prix. Le premier trophée, attribué par les distributeurs dans le cadre du baromètre LSA, Savencia lauréat dans la catégorie « univers frais laitier » face à Lactalis, et Bacardi-Martini lauréat, dans la catégorie « univers boissons alcoolisées » face à Heinken et Kronembourg.

    « Bravo à toute la force de vente Savencia et aux équipes support du siège ! Merci à nos clients en magasins pour cette belle reconnaissance ! » Partage la coopérative sur les réseaux sociaux.
    Leur deuxième trophée, dans le cadre de présentation des projets, a été remporté par Savencia avec le Fromage Mont Cayol dans la catégorie lancement de produits, ex aequo avec Ferrero. De son côté, Bacardi Martini et Upsell arrivent premiers du podium dans la catégorie « Meilleure force de vente au sein du circuit impluse et enseignes de proximité ».

    « Aujourd’hui, c’est une magnifique reconnaissance pour nos équipes terrain GMS, mais la victoire est collective (...). Un grand bravo également à notre partenaire Upsell qui remporte le prix sur notre partenariat réseau proximité », témoigne Olivier Jacquot, Directeur National des Ventes Bacardi-Martini France.

    Félicitations à toutes les forces de vente représentées et tous les lauréats pour le travail réalisé, surtout après cette période qui a été des plus complexes.

    Tous les chiffres des ventes de PGC, semaine du 13 au 19 par IRI

    Plus raisonnable que la semaine précédente, la semaine du 13 septembre s’avère tout de même bonne pour les PGC FLS.

    Le CA reste stable en comparaison à 2020, ainsi le gain de l’année dernière reste entier et la croissance à 2 ans dépasse les 6%.

    A l’heure où la situation sanitaire se normalise, la logique voudrait que l’activité des GSA soit plutôt en retrait, mais ça n’est nullement le cas sur cette semaine.

    La résistance du circuit hypermarchés est d’ailleurs à souligner tout comme la croissance toujours très importante du E-commerce GSA.

    Le trafic en magasin physique est équivalent voire supérieur à celui de l’année dernière, quel que soit le format de magasin.

    Du côté des grandes familles de produits des PGC FLS, les tendances suivent la courbe de la météo. Après une semaine du 6 septembre très favorable aux produits saisonniers, la météo automnale par anticipation de la semaine du 13 septembre produit l’effet strictement inverse.

    Le détail à retrouver sur le site de LSA et IRI

    ========

    Abonnez-vous à la chaîne et au podcast de We Up Sales pour ne manquer aucune actualité.

    ========

    Actualités, Podcast

    blog-iiner

    CONTACTEZ NOUS

    Soumettez-nous vos questions !

    Nous contacter

    Dans la même thématique

    Upsell, meilleure force de vente externalisée selon les magazines al1 et  al2