conférence lsa
Recrutement
Nous contacter

Les marques alimentaires qui suscitent l'intérêt des Millennials

6 novembre 2020

Comment les Millenials ont changé les règles du secteur alimentaire ? Découvrez les nouveaux défis des grandes marques alimentaires pour séduire une génération exigeante et connectée.

Ils exposent leurs assiettes sur les réseaux sociaux, sont adeptes des « #instafood » ou « #foodporn ». Les Millennials, aussi appelés la Génération Y, (nés dans le début des années 80 et l’an 2000) n’ont pas le même rapport à la nourriture que leurs parents. Leur mode de consommation, leurs attentes en matière de qualité, ne sont pas les mêmes non plus. Décryptage de ces habitudes étudiées à la loupe par les différentes marques alimentaires.

Une attention portée sur la qualité

Les Millennials ne sont pas uniquement adeptes de la malbouffe. Si le snacking est une tendance naturelle chez eux, cette génération cherche avant tout la qualité.

Tendance Green Food…

Elle apprécie de manger local, les produits bio de manière générale et surtout, les produits « sans » : sans gluten, sans conservateurs, sans colorants…

Plus curieux sur le contenu de leurs assiettes, les Millennials vivent avec la crise environnementale. Ils ont une conscience plus pertinente des enjeux de l’industrialisation alimentaire et préfèrent naturellement se tourner vers des producteurs responsables (élevage en plein air, respect des animaux, etc.) Jean-Pierre Coffe aurait certainement apprécié les Millenials !

Les Millennials sont attachés à un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et un bien-être général, qui se traduit généralement par l'idée de faire de meilleurs choix en termes d'alimentation, de nutrition et d'activité physique.

Weight Watchers est la première marque alimentaire qui suscite le plus d’intérêt chez les Millennials (18-34 ans (source : Yougov)

… sans oublier les plaisirs du snacking…

Mais attention, il ne s’agit pas pour les Millennials de se détourner des fast-foods et autres repas rapides sur le pouce. Leur alimentation est juste un peu variée. Chez les 18-35 ans par exemple, le snacking est une habitude alimentaire en dehors du domicile pour 29 % d’entre eux, selon Food Service Vision. Les repas de cette génération sont plus nombreux et passent à 3,8 par jour.

La marque Lay’s est la 2eme marque qui suscite le plus d’intérêts chez cette génération. (source Yougov)

… tout en allant au restaurant

De la génération précédente, les trentenaires ont conservé le plaisir de partager des repas autour d’une table. La tendance de dîner au restaurant est la même que pour le snacking, puisqu’ils sont 29 % à s’y rendre et à vouloir se faire plaisir. Et attention, génération connectée oblige, si les Millennials aiment ou détestent, ils partagent très souvent leur expérience sur les réseaux, photos à l’appui.

Une génération hyper connectée

Cette génération est régulièrement connectée à son smartphone. Outre les médias, la mode, les réseaux sociaux, l’alimentaire est lui aussi au cœur de cette habitude.

Le recours aux applications

Portable à la main, cette génération n’hésite pas à utiliser des applications pour connaître la qualité des aliments (Yuka, Foodvisor, etc.) Nombre de calories du produit, note globale sur la qualité, classification, notation, les trentenaires vérifient à peu près tout ce qu’ils consomment.

Ces applications concernent aussi les bons de réduction, les offres promotionnelles. Les Millennials ne sont pas attachés à un magasin en particulier pour faire leurs courses. Ils n’hésitent donc pas à se rendre dans une autre enseigne pour profiter d’une promotion.

Autant dire que la présence des marques alimentaires sur mobile est devenue indispensable !

29% des amateurs de Panzani se rendent exprès dans une enseigne pour profiter d’une promotion

L’omniprésence du mobile

Faut-il croire que le trentenaire ne fait rien sans son téléphone ?

La vie alimentaire de cette génération passe par le mobile. Pour réserver une table, les applications TheFork, Tripadvisor et Google même, mettent en relation clients et restaurateurs dans la minute. Et l’e-réputation est essentielle pour les restaurants qu’ils choisissent de fréquenter.

Pour se faire livrer, là aussi, les applications se multiplient. Aujourd’hui, un restaurateur qui n’a pas pignon sur smartphone a peu de chance d’attirer l’œil du Millennial.

Le secteur alimentaire en pleine mutation grâce aux Millennials?

Les Millennials ont-ils changé les habitudes alimentaires du monde entier ? Est-ce sous leur impulsion que les industriels alimentaires ont adopté plus de transparence ? Il est raisonnable de penser que ce sont bien les Millenials qui font l’alimentation d’aujourd’hui. La tendance actuelle répond à leurs attentes:

  • plus de transparence sur la composition des produits alimentaires ;
  • mise en avant de producteurs locaux grâce aux applications mobiles (La Ruche qui dit…)
  • la grande facilité de réserver une table au restaurant ;
  • le développement des livraisons à domicile.

Les Millennials veulent de la diversité dans leur alimentation, de la qualité. Ils cherchent à consommer responsable tout en ne culpabilisant pas lorsqu’ils vont dans un fast-food, de temps en temps.

Ainsi, les marques alimentaires ont les yeux rivés sur leur mode de consommation afin de s’adapter et d’anticiper leur attente. Avec leur pouvoir de faire et défaire une marque sur les réseaux, les grandes marques doivent plus que jamais chouchouter ces consommateurs exigeants.

60% des Millennials, consommateurs des produits Lay’s, souhaitent qu’une publicité soit divertissante et amusante

Si vous aussi, vous souhaitez séduire/attirer ces consommateurs sur vos marques, comprendre leurs habitudes de consommation et être présents en magasin au bon endroit et au bon moment,, n’hésitez pas à consulter nos équipes Upsell pour mettre en place une stratégie appropriée.

Stratégie de marque

logos-delta-pronatura

DÉCOUVREZ COMMENT
DELTA PRONATURA FRANCE
A AUGMENTÉ SON CA DE +46% EN 2 ANS

Télécharger l'étude de cas DPN

Dans la même thématique

Upsell, meilleure force de vente externalisée selon les magazines al1 et  al2