Recrutement
Nous contacter

COVID-19 : comment les marques de cosmétiques ont su se démarquer ?

28 octobre 2020

Le confinement a directement impacté le secteur des cosmétiques. Après un mois difficile, les Français ont de nouveau pris soin d’eux, changeant par la même occasion, leur mode de consommation.

La crise sanitaire du Covid-19 au printemps 2020 a perturbé le secteur des cosmétiques. Avec la fermeture des magasins physiques, les délais de livraison rallongés, les priorités de consommation des Français qui ont changé, le secteur de la beauté a dû gérer une situation inédite et en relever le défi. Et pourtant, passé le difficile mois de mars, les marques de cosmétiques ont su tirer leur épingle du jeu.

Secteur des cosmétiques : une priorité peu évidente pour les Français

Les Français n’ont pas envisagé leur bien-être comme une priorité dans les premières semaines du confinement. Il a fallu parer à l’essentiel : courses alimentaires, produits de première nécessité, aménagement de la maison pour le home office et le travail scolaire ou achats de divertissement (livres, jeux vidéo, service de vidéo à la demande, etc.) Dans un tel contexte, où seules les réunions de travail et les soirées avec les proches n’étaient possibles qu’en visioconférence pour établir une vie sociale, maquillage, soins et autres parfums n’ont pas trouvé leur place dans le panier des Français au début de la crise.

Des ventes en baisse dès le début de la crise

Pendant le confinement, les ventes de produits cosmétiques ont reculé de près de 13,6 % en grande distribution et parapharmacie et de 14 % en pharmacie (source GIE GERS). De leur côté, les grandes marques de cosmétiques ont réagi face au virus et nombreux sont les acteurs à avoir distribué du matériel aux personnels soignants. Certaines marques, comme le groupe LVMH, ont modifié leurs lignes de production pour fournir du gel hydroalcoolique.

Une hausse des ventes en milieu de crise

Cette tendance à la baisse n’a pas duré puisque les consommateurs ont rapidement pris soin d’eux à nouveau. Parce qu’ils avaient du temps, parce qu’ils avaient besoin de se créer une bulle de bien-être pour évacuer le stress, les Français ont de nouveau consommé des cosmétiques en privilégiant les marques de luxe et la vente en ligne.

Les produits de maquillage ont été éclipsés par les soins pour le visage et le corps, une situation s’expliquant par l’impossibilité de sortir. NPD Group annonce une augmentation des ventes de soins pour le corps de 225 % par rapport à avril 2019.

Trois acteurs majeurs ont su tirer leur épingle du jeu : Nuxe, Lancôme et Neutrogena.

Ces trois grandes marques ont progressé auprès des Français en termes d’impression laissée. Le suivi en temps réel et continu de plus de 1000 marques, opéré sur un panel de 350 000 répondants, a en effet révélé ces marques de beauté comme étant le top 3 des préférences des Français sur ce segment.

L’impact de la crise sanitaire sur le secteur des cosmétiques

La crise sanitaire a bousculé les modes de consommation et les exigences des consommateurs.

Des exigences sur les produits

Désormais, dans le secteur des cosmétiques, les Français souhaitent :

  • se tourner vers des marques françaises telles L’Occitane ou Uriage;
  • utiliser des produits plus naturels ou certifiés bio comme Respire (déodorants) ou Denovo (soins capillaires) ;
  • trouver des produits « no touch », comme le savon Dettol No-Touch, avec des emballages responsables, voire rechargeables, soucieux de l’environnement, et répondant aux contraintes sanitaires.

Des exigences sur le mode de consommation

L’achat sans contact est en passe de devenir une habitude de consommation. Aux grandes marques cosmétiques de s’adapter en proposant par exemple des essais virtuels de leurs produits de maquillage. La réalité augmentée pour des tests de produit est un outil de plus en plus utilisé par les grandes marques. L’offre du « sans contact » est privilégiée tout en conservant l’importance des produits personnalisés et adaptés à chaque individu.

Parcours client dans les magasins, prestation de maquillage sans contact, ventes en ligne, développement du Click & Collect, les grandes marques de cosmétiques ont d’ores et déjà pris les mesures nécessaires pour vendre leurs produits dans un contexte sanitaire encore tendu. Nul doute que celles-ci sont encore à optimiser pour parfaire l’expérience client.

Pour vous accompagner dans ces nouveaux défis, Upsell est à votre écoute, prête à vous apporter des solutions concrètes à mettre en place sur le terrain.

Stratégie de marque

logos-delta-pronatura

DÉCOUVREZ COMMENT
DELTA PRONATURA FRANCE
A AUGMENTÉ SON CA DE +46% EN 2 ANS

Télécharger l'étude de cas DPN

Dans la même thématique

Upsell, meilleure force de vente externalisée selon les magazines al1 et  al2